Pacte Construction bois : les acteurs se rencontrent à Toulouse

Voici le document de synthèse de la journée
à intégrer ! 

La construction bois en Occitanie a désormais son rendez-vous annuel avec les rencontres du Pacte Construction bois Occitanie. Cette 2e édition a eu lieu le 14 novembre à l’hôtel de Région de Toulouse en présence de Vincent LABARTHE, Vice-Président du Conseil Régional en charge de la forêt.

Entièrement organisée par l’ “Union Régionale des Collectivités forestières Occitanie Pyrénées Méditerranée “, cette journée a connu un véritable succès auprès des participants.

Francis CROS, Président de l’Union Régionale des Collectivités forestières Occitanie Pyrénées Méditerranée a ouvert la journée. Élu•es et dirigeants des organismes fondateurs du Pacte se sont ensuite succédé pour donner leur vision du développement de la construction bois en Occitanie. Dans un contexte de changement climatique, ils ont rappelé l’importance de décarboner le secteur de la construction. Cela doit se faire en augmentant la part de bois dans la construction.

La filière bois occupe la 2e place dans le déficit commercial au niveau national. Notre région Occitanie est encore plus en retrait. Pour y remédier, la maîtrise d’ouvrage publique et privée peut s’appuyer sur la ressource régionale, abondante et de qualité.

Lancé pour relever ce défi, le Pacte compte aujourd’hui 71 signataires et 64 projets accompagnés dont 34 livrés. Une réussite en la matière rappelée par Francis CROS.

Passée cette introduction, la journée comprenait des temps forts sous forme de tables rondes ponctuées d’une présentation de retours d’expériences par 3 acteurs de la filière. De nombreux échanges avec le public ont enrichi les débats.

Réussir son projet, du besoin à la réalisation

Pour cette 1re table ronde, nous avions réuni des acteurs rompus à l’utilisation du bois, comme maîtres d’ouvrage publics, architectes ou entrepreneurs. Chacun a souligné l’intérêt de travailler avec le bois, la nécessité d’une pleine implication de la maîtrise d’ouvrage et la compétence des acteurs. L’optimisme se dégage des échanges, sans éluder les défis à relever : disponibilité de la ressource dans un contexte climatique difficile, nécessité d’adaptation de la filière à une demande croissante.

Le bois – de la planification à l’usage en construction

La deuxième table ronde réunissait un urbaniste, un bureau de contrôle et un organisme d’accompagnement des maîtres d’ouvrage. Ils ont identifié les leviers pour orienter dès l’amont les projets vers la solution bois. Les documents d’urbanisme fixent de larges orientations que les maîtres d’ouvrage doivent ensuite traduire sur le plan opérationnel. L’importance de leur rôle et de leur perspicacité a de nouveau été rappelée. La réussite du projet bois tient pour beaucoup à l’anticipation et l’engagement de moyens.

Conjoncture et retours d’expérience

Fibois Occitanie“, “Envirobat” et les Communes forestières sont intervenus pour présenter respectivement la conjoncture de la filière, aux échelles nationales et régionales, une action menée en partenariat avec l’”Agence Qualité Construction” et un retour d’expérience mené en 2022 sur 8 bâtiments.

Nous remercions l’ensemble des acteurs de cette belle journée, tant pour son organisation que pour le contenu des échanges.